MUSÉE D'ART DE NANTES

Le jeudi, différentes disciplines artistiques vous sont proposées de 19h à 21h pour découvrir autrement les œuvres des collections permanentes ou des expositions temporaires du musée. Un rendez-vous thématique entre les œuvres et la musique, le théâtre ou la danse à ne pas manquer !

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

 

Hybris

Jeudi 19 octobre

De la scène au musée, aller/retour - LECTURES

Le Musée d'Arts de Nantes et le TU-Nantes, scène jeune création et émergence imaginent un cycle de rencontres vivantes entre les arts de la scène et les arts visuels. Lectures mises en espace, performances, danse se déclinent à la fois sur le plateau du TU et dans les collections du Musée et composent des regards croisés entre la scène et le musée.

 

CREATION LE TU Nantes février 2018
Dans cette histoire il y a ELLE et LUI.

LUI est écrivain, un héros, il est tous les hommes. Il est un amoureux. Un aveugle. Un assoiffé du mensonge. Poète à ses heures perdues. L’amour est devenu pour lui le passage vers un absolu qu’il croit possiblement plus grand. C’est un déserteur. Il cherche désespérément à trouver la joie au-delà de tout. Il est en fuite. Il navigue entre l’ultra-noirceur et la lumière. Persuadé que l’un permet d’accéder à l’autre.

ELLE s’appelle Mathilde, Julie, Lennie… une héroïne, elle est toutes les femmes. Elle est l’amoureuse par excellence. Agrippée au rêve qu’elle se fait d’une vie à deux possible et éternelle. L’amour est pour elle une fin en soi. Elle est prête à tout même au pire pour protéger cet idéal. Elle est la violence et l’amour.

Ils sont des figures hors du temps. Ils tentent jusqu’à l’épuisement de nommer leur amour. Ils cherchent toutes les manières que l’on a de se dire je t’aime.
Chacun d’eux va essayer de se définir par rapport à l’autre et au monde. LUI, il voudrait partir, au Japon, pour lire Proust. ELLE, reste à l’endroit où ils ont tout vécu.

Les deux personnages s’incarnent par le poème, ils existent dans la langue. Scène après scène, ils se mettent à l’épreuve de leur relation à travers les mots. Ils vont se faire des déclarations d’amour. Ils vont s’enlacer. Ils vont se regarder sans se voir. Ils vont vouloir se tuer. Ils jouent ensemble un jeu, ils construisent une fiction. Ils sont dans le théâtre.

LUI voudrait prouver l’absence de Dieu. ELLE se demande où mettre tout ce qui disparaît. Ensemble, ils racontent l’amour, l’impossibilité et l’absence. Ils vont finir main dans la main, comme ils ont commencé. L’histoire est construite comme une boucle. La fin est déjà le recommencement. Il n’y a pas d’issue.

Mais une chose est sûre, ils sont en marche, toujours.

Vanille Fiaux

Texte et conception : Vanille Fiaux, David Botbol
Musique live : Seilman Bellinsky, Rémy Bellin
Production et Administration : Christelle Guillotin

Gratuit, dans la limite des places disponibles. Retrait d'un billet exonéré à l'accueil du musée.

 

Has been/She was dancing #1 Dancing Museum

Jeudi 16 novembre

She was dancing est la rencontre de La Mère d’Isadora Duncan (1921) et du portrait qu’a fait Gertrude Stein de la chorégraphe dans un texte de 1912. Valeria Giuga transpose cette rencontre en un jeu de par-coeur du poème et de la danse mêlés. Le morcellement et les altérations originels de la danse duncanienne laissent ici la place à une nouvelle gestuelle radicalement épurée.

Valeria Giuga : Chorégraphie
Valeria Giuga, Roméo Agid : Interprétation
Jean-Michel Espitallier : Lecture et musique (batterie)
Texte d’après Orta or one dancing de Gertrude Stein.

Dancing Museum s’inscrit dans L’imprompTU, cycle de rencontres vivantes entre le théâtre, la danse et les arts visuels. Regards croisés entre les collections du musée et les spectacles accueillis au TU-Nantes, scène jeune création et émergence.

Gratuit, dans la limite des places disponibles.

 

< Individuels
Haut de page