MUSÉE D'ART DE NANTES

accueil

Seule collection publique française à conserver une sculpture de l’artiste américain Duane Hanson, le Musée d’arts de Nantes explore, dans sa grande exposition 2023, le caractère profondément humain et sensible de la sculpture hyperréaliste, née aux États-Unis dans les années 1960.

Apparue après plusieurs décennies d’une scène artistique marquée par l’abstraction, la sculpture hyperréaliste s’inscrit dans une histoire de l’art du portrait, comme la peinture ou la photographie. Les artistes, en employant des techniques variées comme le bronze, le grès, la résine ou encore le silicone, représentent, avec une attention méticuleuse portée aux détails, des hommes, des femmes et des objets du quotidien, et créent un effet d’illusion particulièrement saisissant.

L’exposition présente près de quarante œuvres, dont certaines inédites, issues de collections publiques et privées, de prêts des artistes ou de leur galerie en France et à l’international. L’ensemble est organisé en trois sections dans le Patio du musée :

  1. Du vrai avec du faux : la précision extrême et l’attention portées aux détails sont au cœur de la démarche des artistes hyperréalistes. Le sculpteur n’idéalise pas la représentation du corps, présenté sans compromis dans sa réalité la fine. Le langage non verbal du corps tient une place centrale. Le visiteur est invité à observer postures, gestes, expressions, corps ou fragment, rides et grain de peau.
  2. Corps, fictions, miroirs : en offrant au regard du visiteur un double, un effet miroir, la sculpture hyperréaliste amène naturellement le visiteur à se questionner sur les œuvres, sur ces personnages, leur histoire, leur pensée… chacun se projette et invente sa propre histoire.
  3. Le paradoxe de l’invisible : en sculptant l’être humain de la façon la plus réaliste qu’il soit, les artistes parviennent à révéler la part la plus immatérielle de l’individu : le sentiment, la pensée, l’émotion… cette section aborde l’étonnante capacité de cet art à rendre visible l’invisible.

Une expérience sensible

La sculpture hyperréaliste propose, par la représentation minutieusement fidèle des corps, un support de projection, un double, un miroir, provoquant une rencontre singulière entre le visiteur et l’œuvre, entre émotion et fascination,  entre identification et rejet…

L’exposition questionne, par son approche sensible, le regard que nous portons sur des œuvres qui nous ressemblent. Au-delà de l’intérêt pour la prouesse technique, pourquoi est-on aussi fortement troublé ? D’où vient la puissance de ces œuvres ? Où se situe véritablement l’œuvre d’art ? Comment cette représentation du réel peut-elle nous toucher à ce point ?

L’exposition Hyper sensible met sur le devant de la scène le travail d’artistes, pour certains peu exposés en France. Elle réunit des artistes dont l’œuvre est exclusivement hyperréaliste et d’autres qui en font usage de manière ponctuelle ou partielle. Mais tous développent une démarche fortement liée à la figure humaine, portant chacun à leur manière un regard sur ce qui compose nos existences, nos relations et nos présences au monde.
En rejouant les enjeux formels de la sculpture, en mettant en œuvre des techniques extrêmement élaborées, les artistes révèlent l’existant, rendant visible ce qui ne se voit pas mais qui nous atteint dans nos émotions : la sensibilité.

À vous d’en faire l’expérience...


 

Commissariat général :
Sophie Lévy, directrice conservatrice du Musée d’arts de Nantes.

Commissariat scientifique :
Katell Jaffrès, responsable art contemporain du Musée d’arts de Nantes, assistée de Salomé Van Eynde, assistante des expositions du Musée d’arts de Nantes.


 

Le musée remercie ses mécènes pour le généreux soutien qu’ils apportent, tout particulièrement RSM, mécène principal de l’exposition Hyper sensible. Un regard sur la sculpture hyperréaliste.

Logo RSM.png          Logo Banque Palatine.jpg (Logo Palatine_vect)

Le musée remercie L’État - ministère de la Culture - DRAC des Pays de la Loire pour la subvention dont bénéficie l’exposition.

Logo-Prefecture-PDL.jpg (Impression)

Le musée remercie chaleureusement ses partenaires médias qui, par leur soutien, participent activement à la découverte de l’exposition par le public et à la fréquentation de celle-ci.

Logo_LeMonde.png         Logo-Arte.png           Logo_radio_Nova.png          Logo-BeauxArts-mag.png        Logo-Les-Inrockuptibles2.png      Logo_MadameFigaro.png         Logo-Ouest-France.png       Logo-FR3-Pays-de-la-Loire.png          Logo-Big-City-Life.png

L’exposition fait partie du Voyage à Nantes que le musée remercie vivement.

Logo_Le_Voyage_à_Nantes.png

Légendes et crédits :
- Duane Hanson, Flea Market Lady, 1990, résine peinte à l’huile, fibre de verre, technique mixte, accessoires. Musée d’arts de Nantes , achat avec l’aide du FRAM, 2011 - Inv. 11.7.1.S © Musée d’arts de Nantes, photo : Cécile Clos © ADAGP, Paris, 2023.

< Hyper sensible
Haut de page