MUSÉE D'ART DE NANTES

accueil

Le Musée d’arts de Nantes adapte sa programmation 2021

En raison du contexte lié à la crise sanitaire, le Musée d’arts de Nantes adapte sa programmation d’expositions temporaires. Prolongation d’Hypnose, décalage de United States of Abstraction. Artistes américains en France, 1946-1964 jusqu’à l’été. L’exposition d’Angela Bulloch Changement de paradigme ou paradigm shifting prévue à l’été 2021 est reportée au printemps-été 2022.

Hypnose

Prolongation jusqu’au 22 août 2021* : Niveau -1 du Cube
Prolongation jusqu’au 12 septembre 2021* : Tony Oursler

Le musée consacre un projet en deux volets aux liens entre art et hypnose ; une exposition multimédia du célèbre artiste américain Tony Oursler, autour des imaginaires collectifs de l’hypnose, présentée dans la Chapelle de l’Oratoire, avec, en guise d’introduction historique, une exposition dans la salle au sous-sol du Cube consacrée aux liens historiques entre art et hypnose, de Franz Anton Mesmer à nos jours.

United States of Abstraction. Artistes américains en France, 1946-1964

Dès la réouverture du musée jusqu’au 18 juillet 2021*
Patio du musée

L’exposition United States of Abstraction. Artistes américains en France, 1946-1964 explore l’intense présence des artistes américains et la manière dont ils ont contribué à redéfinir l’art abstrait en France, à un moment où la géographie mondiale de l’art était bouleversée.

Les lignes de l'eau par Zhu Hong

Parvis du musée : 2 juillet 2021 – 9 janvier 2022
Salle Blanche: 2 juillet – 3 octobre 2021

Le Musée d’arts invite Zhu Hong à investir le parvis du musée pour une durée de six mois. Ouvert sur la ville, cet espace proposera une mise en abîme de l’intérieur et de l’extérieur, brouillant les pistes entre la sculpture et le bâtiment, associant le dedans et le dehors. Ce jeu de retournement se poursuit dans la Salle Blanche qui accueille, pendant trois mois, une sélection de dessins et de sculptures pour la plupart réalisés à l’occasion de l’exposition.

À la mode. L'art de paraître au 18e siècle

26 novembre 2021 – 6 mars 2022*
Patio du musée

Pour la première fois, la confrontation d’œuvres picturales avec des costumes du 18e siècle permettra d'explorer une nouvelle mise en scène du corps, entre l'exigence sociale et les caprices du goût.

L'Âme de la forêt

Jusqu'en juillet 2022
Salle 25

Considérée pendant longtemps comme vierge de toute civilisation, la forêt occupe l’imaginaire humain depuis les origines. Les Lumières et le romantisme en font l’espace sauvage par excellence, habité par des bêtes sauvages comme le loup, mais également refuge contre le pervertissement de la civilisation. Elle devient même pour les artistes, comme à Fontainebleau à partir du 19e siècle, un atelier à ciel ouvert.


* Sous réserve de modification ultérieure

< Archives des actualités
Haut de page