MUSÉE D'ART DE NANTES

accueil

autopsy.glass

Performance de Myriam Bleau

Jeudi 21 septembre à 20h précises

Pour autopsy.glass, impressionnant concert-performance pour verres à pied, la Québécoise joue sur la physique des matériaux, la résistance, la radicalité du geste et du son. Avec cette création sonore imprévisible et pleine de tension, l'artiste détourne, comme elle le fait dans ses œuvres plastiques, des objets usuels du trivial et du banal, tout en offrant une performance haletante et stupéfiante !

Compositrice et plasticienne, Myriam Bleau joue avec les techniques et les médias, exploite les possibilités offertes par les technologies numériques, tout en posant un regard singulier sur les objets culturels qui nous entourent. Influencée autant par la pop, le hip-hop et le jazz que par la musique savante (concrète ou acousmatique), l’artiste est également active dans le domaine de l’art contemporain, créant des pièces sonores (installations, performances), seule ou en collaboration.

Composition, conception et performance: Myriam Bleau
Produit avec le soutien du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et de l'ENCAC European Network for Contemporary Audiovisual Creation ainsi que l'appui de Recto/Verso (Québec) et de Eastern Bloc (Montréal). La création a eu lieu à Laboral (Gijón, Espagne) en avril 2016.

Durée : 25 minutes
Gratuit pendant la nocturne de 19h à 21h.
Nombre de place limité : retrait d'un billet exonéré à l'accueil du musée.

 

STORIES OF MECHANICAL MUSIC

Exposition de Myriam Bleau

du 20 au 24 septembre 2017

À une époque d’obsolescence technologique accélérée, il est important pour les artistes de questionner notre rapport aux objets et à l’usage que nous en avons. Peut-on offrir une nouvelle vie, à la fois esthétique et symbolique, à des supports censément archaïques ou dépassés ? Tels sont les thèmes abordés par Myriam Bleau avec Stories of Mechanical Music. Ici, le visiteur est invité à jouer avec d’étranges boîtes à musique dont la structure, composée de CD ou de vinyles découpés, crée des formes mouvantes et lumineuses, contrôlées par une manivelle en rotation. Symbole de l’art du détournement cher aux artistes depuis Marcel Duchamp, ces boîtes se présentent comme les interprétations physiques des playlists que l’on retrouve sur Internet.

Compositrice et plasticienne, Myriam Bleau joue avec les techniques et les médias, exploite les possibilités offertes par les technologies numériques, tout en posant un regard singulier sur les objets culturels qui nous entourent. Influencée autant par la pop, le hip-hop et le jazz que par la musique savante (concrète ou acousmatique), l’artiste est également active dans le domaine de l’art contemporain, créant des pièces sonores (installations, performances), seule ou en collaboration.

Stories of Mechanical Music (version vinyle) est une coproduction Scopitone.
Design, composition, réalisation CNC et programmation : Myriam Bleau
Assistant technique : Pipo Pierre-Louis
Production : Myriam Bleau, en co-production avec Stereolux (Nantes)

Sur présentation d’un billet d’entrée au musée.
Gratuit le jeudi pendant la nocturne, de 19h à 21h.

 

Rêverie électronique

Sieste musicale par Jesse Lucas à partir de 6 mois

Samedi 23 septembre à 11 h 30

Les effets bénéfiques de la musique sur les tout-petits sont de plus en plus reconnus : celle-ci n'aurait pas seulement des vertus apaisantes, elle faciliterait aussi l'éveil et l'apprentissage. Pourtant, peu de créations sonores s’adressent directement aux bambins.

Voyage sonore et visuel conçu pour les plus jeunes (de quelques mois à 3 ans), Rêverie électronique invite à se laisser porter par une improvisation musicale menée tout en douceur par Jesse Lucas. Depuis quelques années, l'artiste multiforme observe avec attention l'effet de la musique et des vibrations sur les jeunes enfants. Également créateur d'images vidéo, il met en scène, avec son complice Erwan Raguenes, le personnage de Rick le Cube dans des lives audiovisuels pour jeune public.

Sur réservation (accueil du musée).
Enfant : Gratuit ; Adulte : 4 €.

Pour aller plus loin :

 

Du 20 au 24 septembre, Scopitone fait une étape pour la première fois au musée !
Dédié aux cultures électroniques et aux arts numériques, ce festival reconnu internationalement offre un concentré de la création musicale et numérique d’aujourd’hui. Événement interdisciplinaire, il met en lumière ces croisements artistiques.

Site internet du festival

affiche.JPG

< Les événements
Haut de page