MUSÉE D'ART DE NANTES

accueil

À l'occasion du festival "Trajectoires", le Musée d'arts accueille Ambra Senatore (directrice du Centre chorégraphique national de Nantes – CCNN) et deux danseuses pour une déambulation inédite au coeur de l'exposition temporaire "Nicolas Régnier, L'homme libre", les 26 et 27 janvier.

 

La danse au musée

La chorégraphe et performeuse s'intéresse particulièrement aux cadrages, aux gestes et aux expressions qui sont des problématiques communes aux arts visuels.

« Quand un danseur est invité au musée, il vient en tant que corps mouvant et il rencontre une nouvelle scène qui l'amène à se questionner différemment sur le mouvement, l'espace, la représentation... » nous explique Claire Dugast, chargée de programmation au Musée d'arts de Nantes.

« Inviter la danse au musée, c'est proposer au public comme aux artistes, une expérience sensible unique. Danseurs, musiciens ne créent pas de la même manière sur scène ou dans une salle du musée. Ici, ils sont entourés de toute part : il y a un rapport frontal et direct avec le public, et une rencontre s'engage avec les œuvres et l'espace muséal. C'est une nouvelle expérience pour tout le monde.

La danse convoque aussi notre propre corps, comme surface sensible et nous invite à découvrir et à ressentir les œuvres différemment, et donc à les regarder différemment ! ».

La danse dans les collections du musée

Dans l'histoire de l'art, des liens étroits sont tissés entre la danse et les arts visuels. Les artistes ont toujours cherché à représenter le corps en mouvement, les gestes, les attitudes. À l'occasion du festival de danse "Trajectoires", nous avons sélectionné pour vous, une série d'œuvres des collections du musée évoquant la danse et le corps en mouvement.

En illustration :
La danse est présente dès votre entrée au Musée d'arts. Si vous levez les yeux, vous apercevez la frise décorative de Joseph Bernard qui orne l'escalier monumental !
La Danse, 1924 (Frise Plâtre teinté, 200 x 2300 cm).

< Archives des actualités
Haut de page