MUSÉE D'ART DE NANTES

accueil

Les arts graphiques à l'honneur

Présentée dans la Salle blanche du musée, l'exposition Luc-Olivier Merson, illustrateur et décorateur dévoile le travail de cet artiste du 19e à travers 54 œuvres issues du riche fonds d'estampes, de gravures et de peintures du Musée d'arts de Nantes.

Merson, un personnage et un univers particuliers

Peintre et décorateur célèbre à son époque, Luc-Olivier Merson (1846-1920) est un personnage étrange et brillant. Inspiré par l'antiquité et les primitifs italiens, il crée un monde onirique, foisonnant et dérangeant, où les éléments bizarres troublent le regard du spectateur.

Illustrateur des romans Notre Dame de Paris de Victor Hugo ou encore Les Trophées de José-Maria de Hérédia, graveur de talent mais aussi peintre illusionniste, Merson mêle toutes les techniques pour créer des décors et des motifs ornementaux pour la Sorbonne ou encore l'Opéra Comique.

Fils du critique d'art Olivier Merson, lui aussi illustrateur et décorateur, Luc-Olivier Merson est allé à bonne école. En 1869, après sa formation dans l’atelier de Pils à l’École des Beaux-Arts de Paris, il obtient le grand Prix de Rome pour l’œuvre intitulée Le Soldat de Marathon. A la Villa Médicis, il étudie surtout les primitifs et Raphaël, grand modèle de toute une génération d’artistes de cette période de redécouverte de la Renaissance.

Il commence à recevoir des commandes provenant notamment du cercle nantais comme le collectionneur Paul Eudel. Sa peinture religieuse est très appréciée. Parmi les plus célèbres : Le Repos pendant la fuite en Egypte (1880 - Nice, Musée des Beaux-Arts) ou Saint François prêche aux poissons (1886 - Nantes, Musée d'arts). L'artiste obtient la médaille de première classe au Salon des artistes français en 1875 et la médaille d'or lors de l'Exposition universelle de Paris de 1889.

D’un caractère entier, il n’hésite pas à mettre sa carrière en jeu pour défendre ses idées : nommé en 1894 professeur à l’École des Beaux-Arts, il démissionne en 1911 pour protester contre ce qu’il estime être un relâchement des études académiques. Inimitable, admiré pour son indépendance et son talent, Merson reste un artiste inclassable.

Autour de l'exposition

  • Un espace jeux et documentation pour enfants et adultes
  • Des visites guidées
  • Des stages pratiques pendant les vacances de printemps
  • Un week-end événement les 21 et 22 avril.

L'agenda de l'exposition

 

Commissariat de l'exposition

Cyrille Sciama, conservateur en charge du 19e siècle au Musée d'arts de Nantes

Libertad. Etude de figures volantes. © Pauline Betton

< Expositions
Haut de page