MUSÉE D'ART DE NANTES

Hommage à Monet et Rodin

A l’occasion du centenaire de la mort d’Auguste Rodin, le Musée d’arts de Nantes propose une mise en lumière des liens entre le travail de ce sculpteur (1840—1917) et celui du peintre Claude Monet (1840—1926).

Dans cette salle, Gondoles à Venise (1908) et Les Nymphéas (1917) de Monet dialoguent habilement avec les bustes de Jules Dalou, Jean-Paul Laurens, Victor Hugo et Gustave Geffroy de Rodin. Les liens entre les deux artistes étaient étroits. Ils s’admiraient et ont exposé côte à côte à Paris en 1889. Ils furent aussi défendus par des critiques communs, comme Octave Mirbeau ou Gustave Geffroy.

La rénovation du Musée d’arts de Nantes a permis de renouveler la collaboration avec le musée Rodin qui a généreusement accepté de mettre en dépôt trois œuvres exposées à Nantes :

  • La Mort d’Adonis (bronze)
  • Les Trois Ombres (plâtre)
  • Grande Main crispée avec figure implorante (plâtre)

La sculpture Les Trois Ombres, qui évoque L’Ombre, plâtre original de Rodin qui avait longtemps orné le Patio du musée, est un sujet qui a été utilisé par Rodin pour sa fameuse Porte de l’Enfer, d’après Dante. Cette œuvre a pour l’occasion bénéficié d’une restauration fondamentale.

L’ensemble cohérent de cette salle spécialement consacrée aux deux artistes permet de montrer les différentes facettes de Rodin, depuis ses œuvres de petit format jusqu’à ses sculptures monumentales. Ces dernières dialoguent avec les peintures de Monet et des impressionnistes, esquissant un portrait de ce que l’on appelait modernité en 1900.

 

Logo_Centenaire Rodin_Noir_web.png

 

À VOIR

À L’OMBRE DE RODIN

À l’occasion du centenaire de la mort d'Auguste Rodin, le Musée d’arts de Nantes vous invite à découvrir la puissance et la modernité de sa sculpture à travers plusieurs rendez-vous du 23 au 26 novembre.

Referencia vacía

< Exposiciones
Haut de page