MUSÉE D'ART DE NANTES

accueil

Après les collections d’art ancien l’an dernier, les collections du 19e siècle vont à leur tour profiter d’un réaccrochage complet, réalisé progressivement, jusqu’à la fin de l’été.
Si des fermetures de salles sont à prévoir dans les prochaines semaines, perturbant la visite, un véritable chantier de collections sera à suivre sur les réseaux sociaux du musée et son site Internet !

 

Un parcours thématique réinventé et une nouvelle scénographie

Suivant un parcours thématique réinventé, des salles comme « Le modèle italien», « L’invention des passés », « L’orientalisme », « Symbolismes 1900 » ou encore « L’héroïsme du quotidien » rebattront les cartes et offriront de nouveaux dialogues entre les œuvres, mettant plus en avant le contexte de leur création. Le nouvel accrochage bénéficiera d’une nouvelle scénographie et évoquera l’esprit des Salons du 19e siècle et l’histoire même du musée depuis sa création dans les années 1830. Un important travail mené sur l’éclairage par l’équipe technique du musée, déjà impressionnant dans les salles d’art ancien, permettra de transformer la vision des chefs-d’œuvre les plus connus des galeries 19e : d’Ingres, de Courbet, de Burne Jones, de Rodin ou encore de Monet.
Au total, 10 salles seront totalement remaniées et près de 200 œuvres déplacées et réaccrochées.

Sorties de réserves !

Schnetz_JV_Funérailles-dune-jeune-martyre.jpgCe nouvel accrochage permettra de découvrir près de 70 œuvres n’ayant pas été exposées depuis longtemps. Ce sera ainsi l’occasion de redécouvrir le spectaculaire tableau de Jean-Victor Schnetz, datant de 1847, Funérailles d'une jeune martyre dans les catacombes [...]. Mesurant près de quatre mètres, la toile est aujourd’hui roulée et sera remise sur châssis et exposée dans la salle 10.

D’importantes restaurations

Le réaccrochage est aussi l’occasion d’une large campagne de restaurations fondamentales, notamment d’œuvres de grands formats. Dépoussiérages, dévernissages, consolidation de toiles ou retouches picturales permettront à certaines œuvres de retrouver leur intégrité avant d’être présentées au public.

Acquisitions et dépôts d’œuvres exceptionels pour un nouveau regard

Parmi les nouvelles œuvres présentées, quelques acquisitions récentes renforceront la présence des artistes locaux. Une trentaine d’œuvres déposées de musées partenaires (Musée des Beaux-arts de Valenciennes, Musée d’histoire de Saint-Malo, Muséum d’Histoire naturelle de Nantes...) ou de collections privées créeront la surprise et renforceront les points forts de l’accrochage.

Une médiation plus ambitieuse

Par ailleurs, le réaccrochage des collections sera l’occasion d’offrir au public des outils de médiation renouvelés : dans chaque salle de l’art ancien à l’art du 19e siècle, un texte bilingues présentera l’intention du conservateur dans le choix des œuvres, des focus mettront l’accent sur un sujet plus précis ou éclaireront le dialogue proposé entre plusieurs œuvres de périodes différentes.
Les coulisses du musée seront révélées par des vidéos présentant la restauration ou le transport d’une œuvre.
Spécialement conçue pour les familles, « La visite amusée », ponctuera les salles de dispositifs interactifs ludiques permettant de découvrir les collections autrement et de faciliter les échanges entre adultes et enfants.

 

Légende et crédits :
- Jean-Victor Schnetz, Funérailles d'une jeune martyre dans les catacombes, à Rome, au temps des persécutions, 1847.
Huile sur toile, 338 x 382 cm. Collection Musée d’arts de Nantes. Photo : © RMN-Grand Palais / Gérard Blot

Les coulisses en images

 


Pour découvrir l’évolution du chantier de réaccrochage, suivez le musée sur ses réseaux sociaux !

Lors de votre visite, les salles inaccessibles en raison des travaux vous seront communiquées à l’accueil-billetterie. Nous vous remercions de votre compréhension.

 

Référence vide

< Archives des actualités
Haut de page