MUSÉE D'ART DE NANTES

accueil

Pierre SOULAGES

Rodez, 1919

Peinture 130 x 349, 12 janvier 1974

1974, Acrylovinylique sur toile, 130,3 × 349,7 × 3,5 cm.

 

© Adagp, Paris. Photographie : © Gérard Blot/RMN

 

Dans les années 1970, Pierre Soulages aborde la monumentalité avec des toiles de très grand format. Les outils et la gestuelle accompagnent cette expansion. Une dynamique nouvelle est alors en jeu car le regard accompagne le déplacement que l’artiste doit faire pour tracer son geste, la ligne étant son principal moyen d’expression.

Soulages s’installe en 1946 à Paris et choisit aussitôt de peindre sans référence à la figuration. Ses premières peintures, réalisées au brou de noix sur papier, s’apparentent à une écriture idéographique ample et vigoureuse. Il va dès lors très vite trouver le fondement de ses recherches : une gestualité puissante, un usage quasi exclusif du noir, des jeux de matière qui captent et révèlent la lumière.

< Arte moderno
Haut de page