MUSÉE D'ART DE NANTES

accueil

Artistes américains en France, 1946-1964

L’exposition United States of Abstraction. Artistes américains en France, 1946-1964 explore l’intense présence des artistes américains et la manière dont ils ont contribué à redéfinir l’art abstrait en France, à un moment où la géographie mondiale de l’art était bouleversée.

Après la seconde Guerre mondiale, les projecteurs se tournent vers New York, au dépend de Paris, qui perd son statut de capital mondiale de l’art. L’histoire de l’expressionnisme abstrait, des écoles de New York, et ses héros, Jackson Pollock et Willem De Kooning entre autres, devient ainsi le récit dominant de l’art 1945.

Pourtant, de nombreux artistes, musiciens et écrivains américains, hommes et femmes, viennent étudier et créer en France. Entre 1946 et 1953, ils sont nombreux à bénéficier de la G.I. Bill, cette bourse permettant à tout ancien combattant de financer ses études, en s’inscrivant aux écoles d’arts et académies parisiennes.

Plus de 400 artistes se retrouvent ainsi galvanisés par l’attrait culturel de Paris, ses musées et ses maîtres, l’attrait de l’Europe, la possibilité de créer sans réelle contrainte grâce à la bourse, la recherche d’une plus grande liberté, l’envie d’être ailleurs, d’être à Paris comme sur une île.

L’exposition est organisée en trois chapitres :

  • Le premier examine les œuvres réunies par le critique Michel Tapié, que ce soit dans des expositions de groupe ou dans des publications de la première moitié des années 1950.
  • Le second regroupe plusieurs coloristes abstraits, comme Sam Francis, Joan Mitchell, Shirley Jaffe, mais aussi Kimber Smith, Norman Bluhm ou Beauford Delaney.
  • Le dernier chapitre étudie comment certains artistes ont profondément renouvelé l’abstraction géométrique dans le Paris de l’après-guerre, tels Ellsworth Kelly, Ralph Coburn, John Youngerman ou encore Robert Breer.

Constituée d’une centaine d’œuvres, peintures, sculptures, provenant de collections publiques et privées européennes et américaines, l’exposition est accompagnée de nombreux documents permettant d’appréhender l’époque. Au sein d’un catalogue, des spécialistes français et américains retracent sous un nouveau jour un passionnant chapitre de l’histoire des échanges artistiques.

Cette exposition est organisée en collaboration avec le musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole qui l’accueillera du 3 juillet au 17 octobre 2021.

Logo-Musée-Fabre.jpg     Logo-Montpellier-Méditerranée-Métropole.jpg (montpellier M Metropole_quadri)

Commissariat général :
Michel Hilaire, conservateur général, directeur du musée Fabre.
Sophie Lévy, directrice conservatrice du Musée d’arts de Nantes.

Commissariat scientifique :
Claire Lebossé, conservatrice, responsable des collections d’art moderne, Musée d’arts de Nantes.
Sophie Lévy, directrice conservatrice, Musée d’arts de Nantes.
Maud Marron-Wojewodzki, conservatrice, responsable du département milieu 19e-21e, musée Fabre.


 

L'exposition bénéficie du soutien de la Terra Foundation for American Art et de FRench American Museum Exchange (FRAME) que le musée remercie chaleureusement.

Logo-FRAME.jpg
 

Le musée remercie également CIC Ouest pour sa présence et son généreux soutien.

Logo CIC Ouest.jpg

Le Musée d'arts de Nantes remercie ses partenaires médias.

Logo Europe 1.jpg    Logo-Connaissance-des-arts.jpg (CDA_NOIRsansFOND)   Logo-FR3-Pays-de-la-Loire.png  Logo-Big-City-Life.jpg

Légendes et crédits :
- Sam Francis, Blue Balls, vers 1961-1962, huile sur toile, 106,9 x 137,5 cm, Stockholm, Moderna Museet © 2020 Sam Francis Foundation, California / ADAGP, Paris, 2021

Du 12 février au 24 mai 2021

Patio

< Exhibitions
Haut de page