MUSÉE D'ART DE NANTES

accueil

Le Musée d’arts invite l’artiste à la carrière internationale à concevoir une installation spécifique dans le Patio, mêlant les techniques de la sculpture, de la peinture et du son.

Dès le début des années 1990, Angela Bulloch (née en 1966 au Canada, vit et travaille à Berlin) développe une pratique qui vise à relire les procédés de l’art conceptuel établis dans les années 1960, tout en interrogeant nos attitudes et nos pratiques face aux objets, par le biais notamment des nouvelles technologies. Alors que l’artiste procède par séries d’œuvres, le son, la couleur et la lumière sont récurrents dans son travail.

À l’occasion de l’exposition estivale du Musée d’arts, Angela Bulloch, plasticienne et artiste multimédia, est invitée à concevoir une installation spécifique pour l’espace central du patio. Mêlant les techniques de la sculpture, de la peinture et du son et déjouant la monumentalité du lieu, l’artiste inscrit sa proposition au cœur de l’architecture du lieu, poursuivant la série des NightSkies initiée dans les années 2000. Œuvres lumineuses, installées in situ (comme au Musée Guggenheim à New York en 2008 ou dans une chapelle à Bâle en Suisse, en 2010) ou de manière murale à la manière d’un tableau, chacune est composée de multiples constellations de LEDs. Le ciel et la terre s’inscrivent alors, unis, dans un espace et un temps incarnés par la présence du public. L’expérience de la perception est au centre du geste monumental et sublime conçu par l’artiste. En écho, une dizaine de sculptures investissent le sol, créant un cheminement. Composées de volumes géométriques générés virtuellement, les colonnes, dont la hauteur varie, renvoient la lumière dans un rapport étroit entre couleur et matière, choisis précisément pour leurs pouvoirs sensibles. L’ensemble des sculptures est accompagné par une série de peintures murales monochromes qui, comme des ombres, ouvrent l’espace vers un extérieur indéterminé. Amplifié par la présence de créations sonores qui scandent le temps et habitent le lieu, l’ensemble compose un paysage virtuel.

Le travail d’Angela Bulloch est présent dans les collections du Musée d’arts avec l’œuvre Disco Floor – Bootleg 16 (2002). À Nantes, l’installation The Zebra Crossing, Regulations and General Directions (2009) a été réalisée sur l’Île de Nantes (bâtiment Manny, rue La-Noue-Bras-de-Fer) dans le cadre du Parcours Estuaires 2009.

 

Légendes et crédits :
- Angela Bulloch, Heavy Metal Stack of Four: Red Monster, 2017, 300x140x100 cm, Courtesy Esther Schipper, Berlin, photo : © Andrea Rossetti
- Angela Bulloch, Speaker Module Emerald, 2018, métal, peinture, haut-parleur Genelec, câbles, Appr. 55 x 80 x 50 cm, Courtesy: the artist & Esther Schipper, Berlin, photo : © Eberle & Eisfeld
- Angela Bulloch, Anima Mary, 2016, Corian, module DMX LED international avec panneau en aluminium imprimé, contrôleur DMX, vis, câbles, 204 x 81 x 50 cm, Courtesy: the artist & Esther Schipper, Berlin, photo: © Eberle & Eisfeld

Du 9 juillet au 10 octobre 2021

Patio

< Exhibitions
Haut de page