MUSÉE D'ART DE NANTES

accueil

Meret Oppenheim, Table aux pieds d'oiseaux

Présentée pour la première fois au public lors de l’exposition Charlie Chaplin dans l’œil des avant-gardes, la Table aux pieds d’oiseau de Meret Oppenheim vient enrichir l’important fonds surréaliste du musée.

Cet objet-sculpture partira d’abord au Louvre Abu Dhabi d’avril à juillet 2020. Elle rejoindra ensuite à l’automne les salles du Musée d’arts.

Séjournant à Paris entre 1931 et 1937, Meret Oppenheim (Berlin-Charlottenburg, 1913 – Bâle, 1985) participe aux grandes expositions surréalistes, telle que l’Exposition surréaliste d’objets de 1936 à la galerie Charles Ratton, où son œuvre Le Déjeuner en fourrure (MoMA de New York) fait sensation. En 1939, elle est invitée à l’Exhibition of Fantastic Furniture à la galerie René Drouin et Leo Castelli de la place Vendôme, qui réunit des œuvres de Max Ernst, Leonor Fini, Alberto et Diego Giacometti et cette Table aux pieds d’oiseau. Les pieds de bronze du guéridon ont la forme de deux longues pattes d’oiseau, tandis que le plateau doré est marqué de l’empreinte de ces mêmes pattes, suggérant une possible rébellion de cette chimère rendue docile. À l’instar de nombreuses œuvres de Marcel Duchamp et de Man Ray, la pièce originelle, endommagée, est éditée sous le contrôle de l’artiste en 1983.

Cette acquisition a bénéficié du soutien de l’État et de la Région des Pays de la Loire (FRAM).

 

* Meret Oppenheim, Table aux pieds d’oiseau, 1939-1983 © ADAGP, Paris, 2020

< News
Haut de page