MUSÉE D'ART DE NANTES

accueil

Rentrée 2020

Installées pour un court séjour ou une plus longue durée dans d'autres musées, accrochées dans d’autres salles, parties en restauration ou nouvelles arrivées… Découvrez où se trouvent quelques-unes des œuvres du musée.

Expositions décalées et prolongées

Malgré la fermeture des musées pendant la période de confinement, de nombreuses expositions ont pu voir le jour suite à leur décalage dans le temps ou à leur prolongation.

C’est le cas pour l’exposition James Tissot, 1836-1902, visible au Musée d’Orsay à Paris jusqu’au 13 septembre 2020. Parmi les œuvres nantaises de l’artiste, vous pouvez y voir la série Suite de l’enfant prodigue ainsi que Portrait de Madame de Senonnes. Copie en grisaille d'après Ingres.

Au Musée des Beaux-Arts de Vannes, La Cohue, l’exposition Paysages de Bretagne : terres et landes est prolongée jusqu’au 15 novembre 2020. Trois œuvres du Musée d’arts de Nantes y sont exposées : Orage sur les Monts d’Arrée de Jean Frelaut, Lopriec au crépuscule et Vallon de Loperec de Henri Rivière.

À Saint-Lô, deux tapisseries des collections du musée sont prêtées pour l’exposition Nature impressionnée, jusqu’au 15 novembre au Musée des Beaux-Arts : Lianes nantaises de Sheila Hicks, et Red Forest II de Claire Zeisler.

Enfin, au Museo di Capodimonte de Naples, Saint Dominique s’élevant au-dessus des passions humaines de Luca Giordano est présentée pour une exposition consacrée au peintre jusqu’au mois d’octobre.

Claude Cahun en Salle 19

Dans le musée, une œuvre de Claude Cahun vient de prendre place dans la Salle 19 du Palais. Il s'agit de son Autoportrait couvert de masques, installée dans le cadre d'une exposition sur les femmes nantaises, à découvrir à Nantes lors des prochaines Journées européennes du patrimoine les 19 et 20 septembre 2020.

< News
Haut de page