MUSÉE D'ART DE NANTES

accueil

Les musées et leurs collections vivent au rythme des œuvres qui voyagent et s'installent pour un court séjour ou une plus longue durée dans d'autres musées, d'autres villes.
Découvrez quelques prêts d’œuvres de cette fin d’hiver 2020.

Après San Francisco, la série Suite de l’enfant prodigue de James Tissot, à laquelle s’ajoute Portrait de Madame de Senonnes. Copie en grisaille d'après Ingres, ont pris la direction du Musée d’Orsay à Paris pour l’exposition James Tissot, 1836-1902, qui aura lieu du 22 mars au 28 juin 2020.

Au Passage Sainte-Croix à Nantes, Claude Ponti sera le commissaire d’exposition pour L’enfance en art, portraits et paysages, du 23 avril au 13 juin 2020. Onze œuvres de l’École moderne Freinet sont prêtées par le musée.

À partir du 18 avril, le Musée des Beaux-Arts de Vannes, La Cohue organise l’exposition Paysages de Bretagne : terres et landes. Trois œuvres du Musée d’arts de Nantes y seront exposées jusqu’au 30 septembre 2020 : Orage sur les Monts d’Arrée de Jean Frelaut, Lopriec au crépuscule et Vallon de Loperec de Henri Rivière.

À Saint-Lô, deux tapisseries appartenant aux collections du musée seront prêtées pour l’exposition Nature impressionnée, du 10 avril au 20 septembre au Musée des Beaux-Arts.

Le bal Bullier de Jean-Emile Laboureur sera au Centre yonnais d’expressions libres de La Roche-sur-Yon, pour une exposition sur la danse du 3 avril au 20 juin, accompagné par Le 14 juillet à Pont-L’Abbé de Lucien Simon.

Enfin, après le Petit Palais à Paris, direction le Museo di Capodimonte à Naples pour Saint Dominique s’élevant au-dessus des passions humaines de Luca Giordano, qui sera présenté pour une exposition consacrée au peintre, du 6 avril au 12 juillet 2020.

< News
Haut de page